concert ou tournée

Grande Messe en Ut mineur, K 427 de Mozart

Repères

Présentation

Présentation

Étrange destin que celui de cette « grande messe en ut mineur » de Mozart... Écrite en 1782 et considérée comme l’une des œuvres majeures du compositeur, elle est pourtant inachevée…

Mozart la composa à Vienne alors qu’il allait se marier avec Constance Weber et que sa carrière de compositeur de musique sacrée auprès du prince archevêque de Salzbourg Colloredo était terminée ; il avait en effet promis à son père d’écrire une œuvre sacrée s’il parvenait à épouser Constance, alors gravement malade. A l’époque, Mozart découvre avec délectation l’œuvre de Jean-Sébastien Bach et l’art contrapuntique de son illustre prédécesseur qui influencera directement l’écriture du jeune prodige.

Dans le même temps, Mozart consacre toute son énergie à la composition de son opéra « l’Enlèvement au sérail », après avoir arraché de haute lutte l’autorisation de l’écrire sur un livret … en allemand et non en italien. On retrouvera la même situation en 1791 entre la « flûte enchantée » et le Requiem, lui aussi inachevé.
L’essor des instruments à vents à la fin du XVIIIème siècle, l’amour de Mozart pour la clarinette l’incitent par ailleurs à transcrire son opéra pour une formation qui s’émancipe du reste de l’orchestre : l’octuor à vents (2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors). Ces transcriptions deviendront très en vogue à cette époque, permettant aux grandes œuvres de voyager aisément grâce à un effectif plus réduit, révélant de nouvelles couleurs et sonorités.

Le choeur de chambre Mélisme(s) retrouve ici ses partenaires de l’ensemble A Venti, tous issus des meilleures phalanges françaises sur instruments anciens.

Distribution et équipes

Compositeurs de La messe en ut mineur, KV. 427/417a, (en allemand Große Messe : « grand-messe ») (1781) W. A. Mozart • Nouvelle version transcrite pour octuors à vents Gildas Pungier  • Compositeur de l’Agnus Dei Eric Tanguy
Direction musicale Gildas Pungier • Chef de chant / pianiste du choeur Colette Diard
Solistes Sopranos : Violaine Le Chenadec • Harmonie Deschamps • Ténor : Matthieu Chapuis • Baryton : Jean-Christophe Lanièce
> Choeur Mélisme(s), direction Gildas Pungier
Sopranos Sylvie Becdelièvre • Marie Roullon • Solenn Le Strat • Laetitia Corcelle • Aurélie Castagnol
Altos Sacha Hatala • Vincent Frieden • Anne Ollivier • Steph Pinard-Olier
Ténors Matthieu Chapuis • Etienne Garreau • Marlon Soufflet • Emmanuel Lanièce • Lionel Bourguignon
Barytons Jean-Christophe Lanièce • Ronan Airault • Jean Ballereau • Julien Reynaud • Armel Le Dorze
> Ensemble A Venti, direction Jean-Marc Philippe
Hautbois Jean-Marc Philippe • Maria Raffaele • Clarinettes François Gillardot • Pascal Pariaud • Cors Lionel Renoux • Cyrille Grenot • Bassons Laurent le Chenadec • Aline Riffault • Contrebasse Régis Prudhomme • Orgue positif Didier Adeux

Partenaires

Le chœur de chambre Mélisme(s) est soutenu par :
Le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Bretagne • le Conseil régional de Bretagne • le Conseil Départemental des Côtes d’Armor • la Ville de Rennes.
Le chœur de chambre Mélisme(s) est en résidence à l’Opéra de Rennes.

Ce programme bénéficie du soutien de la SPEDIDAM

Fiche actualisée le 30/04/2019
Modifier ou compléter cette fiche