Charte d’aide à la diffusion : actualité des spectacles sélectionnés

6 nouveaux spectacles bénéficient de la Charte d’aide à la diffusion

Un soir d’été, un groupe d’amis se retrouve. Quelque chose se prépare. Ils ont appris la nouvelle. Comme tous, ils savent que la fin du monde est proche.
Ils s’interrogent, ils expliquent ce qui va bientôt disparaître. Ils changent de sujet, traversent tous les thèmes possibles pour ne rien oublier, se livrer et tout oser. La rapidité des sujets embarquent leurs corps dans une turbulence dansée. Une dernière mise à nu pour explorer ce qu’il reste d’humain. Ce collectif imagine alors une danse avant que tout ne finisse. Et rêve de ce qu’il pourrait y avoir par la suite. La fin du monde ouvre leurs imaginaires et leurs danses à la science-fiction, aux utopies, aux dystopies.
Avec cette pièce, Simon Tanguy crée un nouveau récit, un nouvel imaginaire sur notre futur, sur ce que nous partageons et ce que nous pouvons, ou non, espérer.
Piochant tour à tour dans le burlesque, la narration et la danse, cette création recherche le tout-azimut, la liberté, l’instant magique. Sur un plateau nu, les interprètes articulent la parole et la danse, le corps et les mots en une expérience unique, dans une recherche généreuse d’une forme d’espoir et d’émancipation.
En savoir plus

• AIDE À LA DIFFUSION SEPT 20- AOÛT 22
ACCUEIL HORS BRETAGNE

Deux hommes courent, ensemble, séparément, ils se croisent, s’évitent, se bousculent, se ruent, ils dansent, se soutiennent, s’apprécient, se détestent. Ils s’interrogent, s’observent, s’ignorent tout en courant, toujours en courant, sur des morceaux musicaux qui marquent, qui ont marqué et qui marqueront. Un flux de circulation dense se crée, évoquant la nécessité d’avancer : les heures de pointe, les fourmis qui s’affairent à leurs tâches, un exode. Il est question d’urgence.
Montrer les états psychiques et physiques qui découlent de ces situations. La fatigue s’installe, l’adrénaline monte et ainsi différentes émotions affluent : le plaisir, l’appréhension, l’exaltation, la transe, l’ivresse… On arrive au rush.
En savoir plus

• AIDE À LA DIFFUSION JAN 20- DÉC 21
ACCUEIL HORS NORMANDIE

Ashley Chen prend la mesure des maux de l’époque, déplorant la précipitation d’une vie urbaine contemporaine marquée par l’individualisme, la surconsommation, la crainte de la mixité et la méfiance. Unisson mêle une danse hybride à une problématique de reflux imposée par une écologie de la décroissance. Et suggère une piste de résolution par la simplicité et le rappel de la dimension sociale positive des danses populaires : 7 interprètes explorent différents types de danses, puis les recyclent en une nouvelle chorégraphie métissée, fondée par la notion d’ensemble pour atteindre une félicité commune.
En savoir plus

• AIDE À LA DIFFUSION JAN 20- DÉC 21
ACCUEIL HORS NORMANDIE

Suite à Unisson (création 2018) et Rush (création 2019), Ashley Chen poursuit sa démarche avec Distances, pièce pour 10 interprètes qui questionne les différentes notions d’espace entre les individus.
Quel est l’espace vital de chacun ? Quand est-on trop proche ? Quels sont les signaux, invitations à pénétrer un espace vital/personnel?
À quel point d’éloignement se retrouve-t-on seul ? Quel est « l’espace vital » nécessaire au bien de chacun ? Serait-ce l’idée d’un certain confort ? À quel moment une courte distance entre deux êtres devient-elle intrusive ? À quel moment l’éloignement amène-t-il à l’isolement?
Je veux explorer les différents stades entre ces deux extrêmes, voir comment un individu subit une intrusion ou décide d’inviter.
Est-il toujours nécessaire d’accepter le choix des uns et des autres ?
En savoir plus

*** NOUVEAU ***

• AIDE AU PRÉ-ACHAT NOV 20-JUIN 21*
ACCUEIL HORS NORMANDIE

*Aide pour les dates confirmées avant la création et pour les représentations ayant lieu sur la première année d’exploitation

***
Spectacle présenté dans le Festival Off d’Avignon (6-22 juillet, à La Caserne)
***

Constance vient retrouver George. Elle a plaqué Walter. Elle a amené une bouteille de Whiskey… C’est un spectacle poème qui dérive du monde de Bukowski en danse, musique, acrobatie et théâtre.
« Le bref chapitre intitulé « Un homme », tiré du recueil de nouvelles de Charles Bukowski South of No North (Au sud de nulle part) publié en 1973 aux États-Unis, est l’histoire d’un amour fini, perdu, massacré. Histoire de sexe aussi. Crue. Brutale. Sur cette fable un brin sinistre et désespérée, Gaël Leveugle a tissé sa propre toile. Celle d’un questionnement autour du thème du grand ratage de possibles retrouvailles dans l’existence. Pour cela, il a inventé un espace de jeu modulé au fil de la représentation, parfois défini, parfois incertain mais toujours mystérieux, envoûtant, paniquant. » (G. Rossi, l’Humanité)
En savoir plus

• AIDE À LA DIFFUSION SEPT 20- AOÛT 22
ACCUEIL HORS GRAND EST

Quatrième texte de l’autrice et metteuse en scène Charlotte Lagrange, Désirer tant creuse le sillon d’une écriture à la croisée de l’intime et du politique en déployant une fresque sur trois générations de femmes, de la deuxième guerre mondiale à aujourd’hui.
 A partir de l’histoire de sa grand-mère et de récits collectés, elle a eu envie de dérouler le parcours devenu fictif d’une femme, de son désir sexuel comme de sa quête de liberté, dans la grande histoire. D’interroger la manière dont la politique s’immisce dans l’intime quelque soit la conscience qu’on en a. Et de raconter comment cette tension entre l’intime et le politique se transmet de génération en génération et précisément ici, de mère en fille.
En savoir plus

• AIDE À LA DIFFUSION SEPT 20- AOÛT 22
ACCUEIL HORS GRAND EST

Ces spectacles ont été sélectionnés. Leur accueil (hors régions d’origines Normandie ou Grand Est) par un lieu de programmation lui permettra de bénéficier d’un soutien financier de l’Onda (garantie financière) et d’une participation aux frais de voyage et de transport par l’ODIA Normandie ou l’Agence Grand Est.

En savoir plus sur la Charte d’aide à la diffusion (dispositif financier accessible à toute structure de programmation de France) : tous les spectacles sélectionnés et les modalités financières.

Pour les 5 spectacles de Bretagne :
Leur accueil par un lieu de programmation hors région Bretagne, lui permettra de bénéficier d’un soutien financier de l’Onda (garantie au déficit) et par Spectacle vivant en Bretagne (prise en charge de tout ou partie des transports).

Spectacle aidé de septembre 2020 à août 2022 :
Fin et Suite Simon TANGUY | Propagande C
Spectacle aidé de septembre 2018 à août 2020 :
Michelle doit-on t’en vouloir d’avoir fait un selfie à Auschwitz ? Antonin Lebrun | Les Yeux Creux

Spectacles aidés de mai 2018 à août 2020 :
Ça s’écrit T-C-HBlockhaus et Mgoulsda yaam depuis Ouaga Alexandre Koutchevsky | Collectif Lumière d’août

Voir l’ensemble des spectacles chartés