Repères

Présentation

du 6 au 27 JUILLET 2018 À 10H - Relâches les 11 et 18 juillet

Salle 3 - Durée • 1h - À partir de 12 ans

Présentation

J’aurais pu écrire que je suis né deux fois. La première, le jour de ma naissance et la deuxième, le jour où mon père est mort.

Le texte d’origine « Je t’aime papa mais, merci d’être mort… » raconte cette histoire là, cette possible capacité de l’enfant à choisir sa voie, son destin, ses étoiles. Et l’histoire se raconte ici avec un matériau nouveau et innovant, un matériau qui rappelle l’enfance, la douceur et le plaisir. Il est aussi malléable, fondant, transformable, cassant et fragile. Le texte sera associé aux images, étonnantes, dérangeantes parfois. La scénographie proposée sera faite de cartons afin d’y trouver un contenu, un contenant, l’enfermement mais aussi un jeu d’enfant. Empilés sous la forme d’un mur de briques, il se construira et se détruira à mesure de l’évolution de la dramaturgie. Il sera percé de plusieurs fenêtres, autant d’espaces où le musicien, les marionnettes, les éléments de l’extérieur pourront apparaitre. L’intérieur étant l’enfermement sur soi même, l’extérieur la volonté d’aller vers l’autre.

Le personnage principal est en recherche : trouver l’enfant qui est en lui pour aller vers l’adulte qu’il sera. Avec ses rêves, ses cauchemars, ses souvenirs, nous l’accompagnerons dans son cheminement vers la résilience. Tout n’est pas écrit à l’avance, NON, ce n’est pas parce que tu as été que tu seras forcément… J’ai pourtant tellement entendu cela lorsque j’étais enfant, assez pour en douter moi-même, puis la vie m’a fait apprendre que ce n’est pas une fatalité. Je découvre Boris Cyrulnik qui est le premier adulte, de surcroît un médecin neurologue, que je croise et qui me laisse entendre le mot résilience.

Philippe Saumont

Présentation détaillée

DISTRIBUTION
Adaptation, mise en scène, manipulation : Philippe SAUMONT
À partir d’un texte co-écrit avec Nathalie PAPIN
Marionnettes, Masques, Scénographie : Mariéta GOLOMÉHOVA (Bulgarie)
Collaboration à l’écriture : Nicolas BONNEAU
Direction d’acteur : Leonor CANALES
Jeu et manipulation : Christophe ECOBICHON
Musique en direct : Yann HONORÉ
Lumières : Laurent POULAIN
Costumes : Cécile PELLETIER
Accessoires, manipulation : Geoffrey SAUMONT

Infos et Détails

Infos pratiques

Lieu Le 11 Gilgamesh Belleville

Date
du Ve. 6 au Di. 29 juillet 2018

Public Jeunes publics (6 à 14 ans)

Fiche actualisée le 16/04/2018
Modifier ou compléter cette fiche

Spectacle

Je t’aime Papa mais merci d’être Mort!

Disciplines Théâtre Marionnettes-Théâtre d'objets

Détails

Autre(s) lien(s) page web