Charte d’aide à la diffusion : actualité des spectacles sélectionnés

3 nouveaux spectacles de Bretagne bénéficient de la Charte d’aide à la diffusion

Alexandre Koutchevsky, Collectif Lumière d’août | Répertoire

En tant que metteur en scène, Alexandre Koutchevsky développe depuis 2007 un projet de Théâtre-paysage.
La pièce Blockhaus, qu’il a créée en 2014, se joue face aux bunkers du Mur de l’Atlantique. En 2017, il crée Mgoulsda yaam depuis Ouaga | Je vous écris depuis Ouaga, écrit avec Aristide Tarnagda, et Ça s’écrit T-C-H, deux pièces de théâtre-paysage centrées sur la langue et l’héritage.

Calendrier de diffusion deuxième semestre 2017 :

– 14 & 15 juillet 2017 à Mulhouse (68), festival Scènes de rue – Ça s’écrit T-C-H   dans notre écosystème
– 26 & 27 août 2017 à Hédé (35), festival BONUS – Ça s’écrit T-C-H   dans notre écosystème
– 14 & 15 septembre 2017 à Pont-Scorff (56), Le Strapontin – Ça s’écrit T-C-H   dans notre écosystème

Calendrier de diffusion 2018 :

– 21 & 22 avril 2018 – festival Mythos / L’Aire Libre, Rennes / Saint Jacques de la Lande (35) – Ça s’écrit T-C-H
– 17 & 18 mai 2018 – La Maison du Théâtre et Le Quartz – scène nationale, Brest (29) – Ça s’écrit T-C-H
– du 17 au 19 mai 2018 – La Maison du Théâtre, Brest (29) – Mgoulsda yaam depuis Ouaga | Je vous écris depuis Ouaga
– 24 mai 2018 – L’Archipel, Fouesnant (29) – Blockhaus
– du 28 au 30 mai 2018 – Le Théâtre de Lorient (56) – Mgoulsda yaam depuis Ouaga | Je vous écris depuis Ouaga
– du 14 au 16 juin 2018 à Caen (14) – Blockhaus
– 19 & 20 juin 2018 – Le Carré Magique,  Lannion / Perros-Guirec (22) – Blockhaus
– 20 & 21 septembre 2018 – Le Canal, théâtre du Pays de Redon (35) – Ça s’écrit T-C-H

« C’est le genre d’enquête où il n’y a que des coupables mais ils n’iront pas en prison. Ces coupables sont vos ancêtres, tous ceux qui ont conspiré à votre existence. Tous ceux qui ont accompli le geste sexuel, le geste de transmettre un nom et parfois aussi le geste d’amour. Ce sont eux les coupables, et vous le savez avant même d’avoir commencé votre enquête. »
Il s’agit donc d’une enquête, menée par un homme, un Français prénommé Jean-Jacques, qui porte le nom du compositeur russe Tchaïkovsky. Depuis qu’il est né, on peut dire qu’il se sent à l’aise avec pas grand-chose dans le monde, et surtout pas la musique qu’il a apprise enfant et adolescent sans aucun plaisir.
Alors il cherche. Il cherche la cause de son existence si différente de la grande histoire imposée par son patronyme. Reclus dans la campagne bretonne, au plus près de l’humus, bien aidé dans sa quête par la bouchère du bourg et la professeure de russe, il va bien finir par trouver quelque chose.

Texte et mise en scène Alexandre Koutchevsky | Interprètes et partenaires de recherche Marina Keltchewsky et Élios Noël
Production Lumière d’août
Coproduction L’Archipel (Fouesnant), Le Canal – théâtre du Pays de Redon, scène conventionnée pour le théâtre (Redon), L’Aire Libre (Saint-Jacques de la Lande)
Avec l’aide au projet du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Bretagne.

 Représentations à venir (2017 & 2018)

14 & 15 septembre 2017 ► Le Strapontin, Pont-Scorff (56) – BRETAGNE
21 & 22 avril 2018 ► festival Mythos / L’Aire Libre, Rennes / Saint Jacques de la Lande (35) – BRETAGNE
17 & 18 mai 2018 ► La Maison du Théâtre et Le Quartz – scène nationale, Brest (29) – BRETAGNE
20 & 21 septembre 2018 ► Le Canal, théâtre du Pays de Redon (35) – BRETAGNE

On les escalade enfant, on s’y râpe les genoux. Et puis, à force de les voir, on finit un jour par s’interroger sur leur existence, sur leur histoire. On en arrive à ce constat que les blockhaus constituent aujourd’hui à peu près les seules traces de la Seconde Guerre mondiale dans le paysage.
Si la nature se charge de les émietter – quand ce ne sont pas les autorités – il n’en reste pas moins que ces bâtiments sont encore là pour longtemps, alors qu’il ne restera bientôt plus personne de vivant ayant connu cette époque. Symptômes d’une mémoire troublée, monuments de la collaboration, ces blockhaus qui stagnent dans nos paysages, l’air de rien, seront un jour archéologiques.

Blockhaus est une pièce où la fragilité du vivant rencontre les tonnes de béton armé.
Le théâtre-paysage d’Alexandre Koutchevsky s’empare de ces objets anciens, sans rien leur ajouter, pour chercher ce qui nous parle, ce qui se tait, et ce qu’on peut en dire aujourd’hui… en français mais aussi en allemand.

Auteur et metteur en scène Alexandre Koutchevsky | Interprètes Charline Grand, Élios Noël, Katja Fleig
Production
Lumière d’août
Coproduction l’Archipel (Fouesnant), Le Canal, scène conventionnée pour le théâtre (Pays de Redon), Athénor (Saint Nazaire)
Soutien du ministère de la culture et de la communication au titre de l’aide à la production

 Représentations à venir (2018)

24 mai 2018 ► L’Archipel, Fouesnant (29) – BRETAGNE
du 14 au 16 juin 2018 ► Caen (14) – NORMANDIE
19 & 20 juin 2018 ► Le Carré Magique, Lannion / Perros-Guirec (22) – BRETAGNE

Un Burkinabè : Aristide, une Française : Charline. Chacun fait le voyage vers l’autre. Ce voyage, dans ses dimensions géographiques et politiques, traduit à lui seul l’histoire noueuse qui relie depuis des siècles ces deux continents.
Ça n’est pas le même voyage si tu voles vers le nord ou vers le sud.
Chacun porte en soi l’histoire de son pays, traîne derrière lui l’ombre de son continent.
Elle se sent à la fois responsable de cette histoire et pleine d’espoir, lui aussi, mais est-ce pour les mêmes raisons ?
Il parle français et mooré. Elle parle français, et mooré… faut voir.
Comment se parler et vivre ensemble avec cette Histoire qui nous suit partout jusqu’au milieu du ciel ?

Auteurs Alexandre Koutchevsky et Aristide Tarnagda | Metteur en scène Alexandre Koutchevsky | Interprètes Charline Grand & Aristide Tarnagda
Production Lumière d’août
Coproduction Le Canal / théâtre du pays de Redon, scène conventionnée pour le théâtre (Redon), Théâtre de l’Aire Libre (Saint-Jacques de la Lande) – festival Mythos (Rennes)
Soutiens logistiques les Récréâtrales / Ouagadougou, Burkina-Faso ; Théâtre acclamations (Aristide Tarnagda), Ouagadougou, Burkina-Faso
Soutien financier Institut français & Ville de Rennes et Rennes métropole

 Représentations à venir (2018)

du 17 au 19 mai 2018 ► Brest (29) – BRETAGNE
du 28 au 30 mai 2018 ► Lorient (56) – BRETAGNE

En savoir plus sur la Charte d’aide à la diffusion (dispositif financier accessible à toute structure de programmation de France) : tous les spectacles sélectionnés et les modalités financières.

L’accueil d’au moins un de ces 3 spectacles (hors Bretagne, région d’origine), entre le 1er mai 2018 et le 31 août 2020, par un lieu de programmation, lui permettra de bénéficier d’un soutien financier* de l’Onda (garantie au déficit) et par Spectacle vivant en Bretagne (prise en charge de tout ou partie des transports).

Voir l’ensemble des spectacles chartés

* Attention : les demandes de soutien des structures de programmation doivent être adressées au moins 3 mois avant la 1ère date de représentation, à Spectacle vivant en Bretagne (contacts Isabel Andreen/Stéphanie Crainéguy 02 99 37 34 58), qui fait le lien avec l’Onda.